Steampunk

Un courant d’abord littéraire

Le courant Steampunk est principalement littéraire. Il met en avant un 19ème siècle où la révolution industrielle met les machines à vapeur (steam en anglais) à une place de choix, ainsi que les matériaux tels que le cuivre, le laiton, le bois et le cuir.

L’origine du nom “steampunk”

L’expression steampunk, parfois traduite par « futur à vapeur », est un terme inventé pour qualifier un genre de littérature né à la fin du xxe siècle (même si des origines peuvent être trouvées dans des récits de Jules Verne), et dont l’action se déroule dans l’atmosphère de la société industrielle du xixe siècle.

Où retrouver cet univers

Le steampunk fait son apparition dans des œuvres littéraires fantastique, de fantasy, d’anticipation et de science fiction. Il devient un genre littéraire développé par des auteurs comme K. W. Jeter, Tim Powers et James Blaylock à titre d’exemple. On le trouve au cinéma (C’était demain en 1979 de Nicholas Meyer ou Wild Wild West en 1999 de Barry Sonnenfeld), dans la musique, le dessin (Manga City Hall de Lapeyre et Guérin, Bd Un amour de Marmelade de Supiot), la web série Le Visiteur du Futur de François Descraques , et dans le mouvement « Do it yourself » où des passionnés donnent vie à leur personnage grâce à des réalisations artisanales (costume, accessoires, bijoux, décoration).

La station de métro Art et Métiers à Paris, dessinée par le belge François Schuiten, est un exemple grandeur nature du style steampunk. Egalement, des festivals mettent en avant le mouvement (Cidre et Dragon, French Steampunk, Anno 1900).

Source Wikipédia

illustration steampunk